José Escanez, on l’appelait le Zé.

José Escanez est décédé le 7 juillet 2017.

On l’appelait le Zé.

J’ai milité à ses côtés à l’usine, au syndicat CFDT.

J’ai été un de ses opposants à la Mairie pendant 13 ans.

J’avais en commun avec lui : la PASSION !
Disons que nos passions se sont quelquefois frottées.

Il n’a pas été par hasard, le Maire de Château-Arnoux Saint-Auban pendant 31 ans.

José Escanez répond à une dernière interview le 1er juin 2016.

A l’occasion des 100 ans de l’usine, j’ai recueilli son témoignage il y a tout juste un an.

Je vous le partage ci-dessous, dans son intégralité.

Tous ceux qui l’ont connu, le reconnaitront et seront très certainement émus.

Sa disparition laisse une place vide dans la cité de Saint-Auban.

à Dieu Zé !

Partager cet article sur votre réseau préféré !

14 Commentaires

  1. Jean louis Raffaelli 21 mai 2020 at 08:18 - Reply

    J ai eu la chance de croiser ce Monsieur…..un personnage qui aimait l amitié une belle rencontre.

  2. Minou GIRAUD 17 juillet 2017 at 09:55 - Reply

    Quel homme charmant, je ne le connaissais pas mais je ferai une prière pour lui et une aussi pour toi mon Norbert pour t’aider. Bisous de Minou

  3. Dominique ARCURI 16 juillet 2017 at 16:39 - Reply

    Merci de nous faire partager ce dernier reportage avec Mr Escanez José, c’est Mr le Maire, Mr le Syndicaliste, un catholique, un fervent défenseur de la condition ouvrière et de la condition humaine, étant lui aussi un fils d’émigrés….. Si nombreux sur la Cité!!! qui a disparu à son tour…. pour rejoindre… dans les étoiles son “camarade” Félicien !!!! Amicalement !!!

  4. Marie Sutera 15 juillet 2017 at 23:10 - Reply

    Merci pour ce bel article .pour un Monsieur que j.’aimais beaucoup.

  5. Michel Vuillermoz 15 juillet 2017 at 06:04 - Reply

    Ce fut pour moi un grand Monsieur. J’aimais son charisme et sa bienveillance.

  6. Mireille Joselet 14 juillet 2017 at 20:42 - Reply

    J’ai connu José Escanez, quand mon père, Henri Suzanne, alors vice-président du comité directeur de l’USCASA, secrétaire de la section foot et correspondant sportif du journal Le Provençal, nous emmenait avec lui le dimanche sur les terrains de foot. José Escanez fut un formidable joueur de football qui, avec les frères Di giovanni, Lolo Frandiskatoff, Gilbert Bolzon, Louis Ostoréro , Emile Gentil, et bien d’autres, a mené l’équipe de football de Saint-Auban au sommet de sa gloire, sans oublier qu’il a encadré les équipes minimes, cadets, juniors et seniors dans toute la Provence. Quelle belle image du sport il a donné !

  7. Lucie Hernandez 12 juillet 2017 at 20:21 - Reply

    J’apprécie les hommes de convictions. Bel hommage ! En tant que fille d’émigrés, j’ai eu la chance de connaitre une époque de non rejet de l’étranger. Merci

  8. PUCHE JEAN NOEL 12 juillet 2017 at 10:07 - Reply

    Je pense que toute ma famille se joint a moi pour dire adieu Monsieur JOSE . Merci a toi NORBERT.

  9. Marais Françoise 12 juillet 2017 at 09:12 - Reply

    Merci pour ce bel hommage à cet élu du peuple .si nous sommes propriétaire sur ST auban c’est bien sûr Grace à lui et son talent de défenseur des travailleurs

  10. Raymond Garcia 12 juillet 2017 at 08:27 - Reply

    Merci Norbert pour cet hommage au Zé, il est important de reconnaître l’investissement d’une personne même si nous ne partageons pas toujours toutes les idées et faits.Pour avoir partagé beaucoup de temps avec lui sur les terrains de foot je peux dire qu’il était un véritable meneur d’Hommes et qu’il a su nous tutorer ,nous, les minots de l’époque pour briller sur tous les stades.

  11. Eclair rouge 12 juillet 2017 at 00:37 - Reply

    Bel hommage à l’homme qui était aussi profondément généreux . Merci

  12. Katy Viverge 11 juillet 2017 at 22:10 - Reply

    Merci Norbert Mouiren pour ce bel hommage… Souvenirs d’un autre Saint-Auban Chateau- Arnoux et nostalgie ! Katy Viverge (née Sutéra)

  13. Guillot Daniel 11 juillet 2017 at 19:02 - Reply

    Merci Noby , je ne pensais pas que tu fasses ce montage en souvenir du Ze. J’apprécie ton introduction. Bises.

  14. Katy Carmona 11 juillet 2017 at 18:57 - Reply

    Très gentil et sympa cet article, Merci

Je réagis à cet article !

Go to Top