-Coup de cœur
19 mars 2018

Coup de cœur à Jean-Claude BOURRET et aux cheminots ! "Salauds de cheminots : c'est en gros ce que disent la plupart des médias. Les cheminots, comme leurs syndicats, et comme la totalité des Français, sont en train de payer l'indigence des gouvernements précédents, incapables de gérer l'Etat, en bons pères de famille. Cela continue d'ailleurs, puisque Macron, élu face à une France sidérée par cinquante ans de magouilles irresponsables, car gouvernée à la petite semaine. Tandis que les multinationales, à l’affût, aidaient à faire tomber des pans entiers de l'Etat, pour en récupérer les profits via le privé. Macron, donc, fait payer par les [...]

31 décembre 2017

Cela n'a pas été une bonne année pour lui... Dadou, comme nous l'appelions s'en est allé, un triste jour de novembre. C'était notre copain, comme on dit pour parler de nos amis. Il avait les moustaches de Ferrat et chantait le "Plat Pays" de Brel. Je l'entends encore, je le vois. C'était notre jeunesse à nous aussi, ses copains. Il avait la discrétion des vrais artistes. J'ai retrouvé les vœux que Brel nous adressait en 68, il y a 50 ans tout juste. En grattant sur sa guitare au milieu des étoiles, Dadou les fredonne pour nous. Écoutons le, je crois que ça lui [...]

29 novembre 2017

Qu’est-ce donc la foi si ce n’est l’assurance qui te permet de fouler le sol comme terre sacrée et de faire un pas vers ton frère ? Je parle de la foi, non des croyances. Je parle de la foi, non des religions. Lorsque je dis foi, je me réfère à cette petite flamme qui scintille sans cesse dans tous les cœurs, dans le tien également, bien que parfois tu sentes qu’elle est éteinte. C’est le même feu qui brûle dans le cœur de la Terre et des étoiles, des atomes et des galaxies. C’est la flamme de la Vie, et la flamme de la Vie [...]

1 novembre 2017

Seul un dieu qui n'aurait plus besoin d'armes Ni de croyances absolues Ni de rites au goût d'ennui Ni de femmes écartées Ni de vies anéanties Ni d'antiques religions Ni même de prières Un dieu qui n’excommunierait pas les autres dieux Mais qui inviterait chaque être À rejoindre l'unique en soi Par le tronc de ses émerveillements De ses silences accordés De ses poèmes offerts à tous De ses enfances retrouvées Seul un dieu qui ne serait que racines Confiées aux forces de la terre Puissance humble de fraternité Et d'élans aux frontières Seul un dieu des forêts Des étangs des vallées Des arches [...]

11 septembre 2017

Dans un self-service, une dame d'un certain âge a pris un bol de soupe. Au moment de s'installer à l'une des nombreuses tables, elle se rend compte qu'elle a oublié de prendre une cuillère. Déposant son plateau, elle va donc en chercher une. Une mauvaise surprise l'attend à son retour : installé devant sa soupe, un étranger est en train d'y goûter ! "Plutôt gonflé, cet étranger !" pense la dame copieusement choquée. Elle s'assied en face l'étranger, attire à elle le bol de soupe, et dit d'un ton à peine aimable : "Vous permettez ?" Sur ce, elle plonge sa cuillère dans la [...]

28 août 2017

Chauffayer, il y a 50 ans, a été vécu comme une rupture avec notre monde et aussi comme une ouverture sur un autre monde. Robert Arnoux a sorti sa plus belle plume pour nous parler de nos plus belles années d'adolescents. Il raconte... En 1965, ou 66, je ne me souviens plus exactement, un curé pas tout à fait comme les autres arriva à Saint-Auban. Il avait une trentaine d’années; ce n’était pas un “révolutionnaire” – ou alors il l’était de manière si profonde qu’on ne s’en apercevait pas – et il allait bouleverser notre adolescence. C’est pour nous, les gamins du “Carrefour Bléône-Durance”, que [...]

11 juin 2017

Il se tenait assis tout au bout de la table Et nous impatientait souvent par sa lenteur. On le voyait si vieux, si courbé, pitoyable, Que l’amour peu à peu cédait à la rancœur. Je le suivais partout !  C’était là, dans ma tête ! Il me suivait des yeux lorsque je travaillais, Proposait de m’aider, maladroit, l’air tout bête ! Il gênait nos projets, notre vie, le papé ! Au bout de quelques temps, prétextant les vacances, Je le menais plus haut, au flanc du Luberon «Tu seras bien là-bas. Tu verras la Durance Du haut de la terrasse de la grande maison. [...]

12 mai 2017

Joie et Soleil, deux mots intimement associés à un petit village des Hautes Alpes, Derrière le col Bayard en direction de Grenoble, Un peu après Saint Bonnet, à 900 mètres d'altitude, au pied du petit Chaillol, Chauffayer ! Chauf, pour les intimes de ce lieu magique. Une colonie de vacances devenue centre de vacances, Qui abrite encore les souvenirs de plusieurs centaines de jeunes Qui s'y sont succédé. Mais d'abord un lieu, une ambiance, une âme, Quelque-chose qui ne se décrit pas, qui se vit et dont on parle avec émotion, Qui se sent, qui se rêve et nous fait revivre et aller mieux, [...]

30 avril 2017

Mes chers compatriotes, mes amis, mes frères. Je m’appelle Luc BESSON, j’ai 57 ans, je suis français, marié et père de cinq beaux enfants. Je n’appartiens à aucune communauté, aucun parti, aucun syndicat. Je ne bois pas, je ne fume pas et je ne me suis jamais drogué. Par contre je travaille, et ce, depuis l’âge de 17 ans. Je travaille pour ma société, pour ma famille et pour mon pays. Je suis, somme toute, un citoyen comme les autres. J’ai le sentiment de faire partie du peuple de France et je suis fier de l’être. Je prends la parole aujourd’hui parce que je [...]

13 mars 2017

A la suite de mon texte 'On a enfermé le Bon Dieu', un ami, Guy Jayne, rencontré au Secours Catholique, m'a envoyé ces quelques lignes de Raymond DEVOS. Vous êtes sans doute nombreux à connaître ce très beau texte. Telle une gourmandise qu'on se réserve après une belle journée, vous devriez avoir, comme moi, du plaisir à le relire. C'est mon coup de cœur du mois de mars...   J'ai lu quelque part : "Dieu existe, je l'ai rencontré !" Ça alors ! Ça m'étonne ! Que Dieu existe, la question ne se pose pas ! Mais que quelqu'un l'ai rencontré avant moi, voilà qui me surprend ! Parce que [...]