-Coup de cœur
3 octobre 2019

La belle histoire : Edito de Témoignage Chrétien du 3 octobre sur l'hommage rendu à Jacques Chirac, signé par Christine Pedotti. « Il est encore plus grand mort que vivant. » Ces mots sûrement apocryphes, prêtés au roi Henri III contemplant le cadavre du duc de Guise, viennent à l’esprit devant le dithyrambe continu qui a envahi journaux, radios et télévisions dès l’annonce de la mort de Jacques Chirac. Les morts en effet semblent toujours plus grands et nous nous laissons volontiers aller à oublier leurs faiblesses, et même leurs fautes, pour ne retenir de ceux qui quittent ce monde que le meilleur d’eux-mêmes. [...]

9 avril 2019

C'était il y a 1000 ans. A la fin des années 60. Saint-Auban avait encore toutes ses dents, toutes ses maisons, tous ses ouvriers, ses agents de maîtrise et ingénieurs, sagement alignés dans les logements « prévus à cet effet ». La Renault 16 sortit en 1965. Un ingénieur en acheta une, blanche. Très vite, tous les ingénieurs roulèrent en Renault 16. Blanche. Le curé, Jean-Marie Plume avait acheté des locaux à Chauffayer, dans le Champsaur. Il venait de créer l'association « Joie et Soleil » à Saint-Auban, et du coup, les enfants de la commune partirent en colo à Chauffayer. Gaston Savornin, prêtre Quelques années plus tard, [...]

25 mars 2019

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs. (François Guizot). Le pessimiste assombrit le monde de ses funestes prédictions. Il considère que si le pire n'est jamais sûr, il est en tout cas probable. Aussi sort-il toujours avec le parapluie de la méfiance, y compris lorsqu'il fait beau. A force d'être sur sa réserve, le pessimiste laisse le monde se faire sans lui. Il préfère même s'en faire oublier. L'optimiste, lui, a une vision lumineuse du monde. Il a décidé d'en déceler les promesses plus que les menaces. Il préfère s'attarder sur l'ouverture des possibles que sur le blocage des [...]

11 novembre 2018

Le Baptême pour l'Avenue Alsace Lorraine. La cité ouvrière de Saint Auban abrite déjà près de 200 familles (et autant de célibataires). Un Monde « bariolé » où cohabiteront bientôt 23 nationalités ! Comme la plupart des rues et chemins, la route qui conduit à la Gare du PLM depuis 1880, et à l'usine à Chlore, démarrée à l'été 1916, est en terre et n'a même pas de nom. Elle va s'en trouver un, ce 11 novembre 1918, et des plus glorieux. A 120 km de là, dans la rade de Marseille, un navire, au mouillage, reçoit un message radio : « la Guerre est [...]

19 mars 2018

Coup de cœur à Jean-Claude BOURRET et aux cheminots ! "Salauds de cheminots : c'est en gros ce que disent la plupart des médias. Les cheminots, comme leurs syndicats, et comme la totalité des Français, sont en train de payer l'indigence des gouvernements précédents, incapables de gérer l'Etat, en bons pères de famille. Cela continue d'ailleurs, puisque Macron, élu face à une France sidérée par cinquante ans de magouilles irresponsables, car gouvernée à la petite semaine. Tandis que les multinationales, à l’affût, aidaient à faire tomber des pans entiers de l'Etat, pour en récupérer les profits via le privé. Macron, donc, fait payer par les [...]

31 décembre 2017

Cela n'a pas été une bonne année pour lui... Dadou, comme nous l'appelions s'en est allé, un triste jour de novembre. C'était notre copain, comme on dit pour parler de nos amis. Il avait les moustaches de Ferrat et chantait le "Plat Pays" de Brel. Je l'entends encore, je le vois. C'était notre jeunesse à nous aussi, ses copains. Il avait la discrétion des vrais artistes. J'ai retrouvé les vœux que Brel nous adressait en 68, il y a 50 ans tout juste. En grattant sur sa guitare au milieu des étoiles, Dadou les fredonne pour nous. Écoutons le, je crois que ça lui [...]

29 novembre 2017

Qu’est-ce donc la foi si ce n’est l’assurance qui te permet de fouler le sol comme terre sacrée et de faire un pas vers ton frère ? Je parle de la foi, non des croyances. Je parle de la foi, non des religions. Lorsque je dis foi, je me réfère à cette petite flamme qui scintille sans cesse dans tous les cœurs, dans le tien également, bien que parfois tu sentes qu’elle est éteinte. C’est le même feu qui brûle dans le cœur de la Terre et des étoiles, des atomes et des galaxies. C’est la flamme de la Vie, et la flamme de la Vie [...]

1 novembre 2017

Seul un dieu qui n'aurait plus besoin d'armes Ni de croyances absolues Ni de rites au goût d'ennui Ni de femmes écartées Ni de vies anéanties Ni d'antiques religions Ni même de prières Un dieu qui n’excommunierait pas les autres dieux Mais qui inviterait chaque être À rejoindre l'unique en soi Par le tronc de ses émerveillements De ses silences accordés De ses poèmes offerts à tous De ses enfances retrouvées Seul un dieu qui ne serait que racines Confiées aux forces de la terre Puissance humble de fraternité Et d'élans aux frontières Seul un dieu des forêts Des étangs des vallées Des arches [...]

11 septembre 2017

Dans un self-service, une dame d'un certain âge a pris un bol de soupe. Au moment de s'installer à l'une des nombreuses tables, elle se rend compte qu'elle a oublié de prendre une cuillère. Déposant son plateau, elle va donc en chercher une. Une mauvaise surprise l'attend à son retour : installé devant sa soupe, un étranger est en train d'y goûter ! "Plutôt gonflé, cet étranger !" pense la dame copieusement choquée. Elle s'assied en face l'étranger, attire à elle le bol de soupe, et dit d'un ton à peine aimable : "Vous permettez ?" Sur ce, elle plonge sa cuillère dans la [...]

28 août 2017

Chauffayer, il y a 50 ans, a été vécu comme une rupture avec notre monde et aussi comme une ouverture sur un autre monde. Robert Arnoux a sorti sa plus belle plume pour nous parler de nos plus belles années d'adolescents. Il raconte... En 1965, ou 66, je ne me souviens plus exactement, un curé pas tout à fait comme les autres arriva à Saint-Auban. Il avait une trentaine d’années; ce n’était pas un “révolutionnaire” – ou alors il l’était de manière si profonde qu’on ne s’en apercevait pas – et il allait bouleverser notre adolescence. C’est pour nous, les gamins du “Carrefour Bléône-Durance”, que [...]