---Et surtout la santé

Et surtout la santé

– Bonne année « et surtout la santé ! »
– Mais bien sûr ma bonne dame !

La tête de la vieille en train de me souhaiter une bonne année ne donne pas envie de rire.
Pas franchement rigolarde, la mémé ! Plutôt inquiète, grincheuse et méfiante.
Le cocktail qui tue à coup sûr dans l’année.

J’ai envie de lui dire… à elle et à ceux qui disent en pleurnichant : « et surtout la santé ».
Que c’est le sourire, le rire et la joie qui donnent la santé.
Mais j’ai bien conscience que rire par les temps qui courent, c’est pas gagné.
J’ai bien conscience aussi qu’on ne peut pas rire de tout.
La CSG qui augmente, c’est pas franchement rigolo pour les retraités.
C’est revenir sur les avantages acquis, comme disait la CGT à l’usine.
On a dit : « Et surtout la santé », alors les avantages acquis… ça passera après !

J’ai conscience aussi que l’époque n’est pas joyeuse.
Pas de boulot et puis tous ces migrants qui arrivent d’un peu partout.
Comme si on n’avait pas assez de problèmes chez nous !
Les bouchons sur la route du ski, la queue au supermarché, le prix du foie gras.
Comment peut-on s’en sortir avec tout ce monde qui vient de nulle part ?
Et tous ces gens qui parlent pas comme nous, qui vivent pas comme nous.
On a dit : « Et surtout la santé », alors faut savoir ce qu’on veut, on fera avec les migrants.

Bien vivre et mourir en bonne santé

C’est pas la joie non plus pour les salariés. Ni pour les patrons d’ailleurs, à les entendre.
Les petits commerçants sont victimes des grandes surfaces.
Et puis il y a aussi les agriculteurs qui vendent à perte.
Les gardiens de prisons qui ne sont plus assez nombreux.
Et les fonctionnaires dans le collimateur du gouvernement.
Personne ne s’en sort. Tout le monde pleure. Mais où va-t-on ?
On a dit : « Et surtout la santé », alors on verra plus tard pour remédier à tout ça.

Et puis un jour, elle a cessé de pleurer sur son sort, ça la rendait malade.
Elle n’envie plus ceux qui possèdent plus qu’elle, ça l’empêchait de dormir.
Maintenant elle se soucie des autres, y compris des migrants, ça lui a fait oublier ses aigreurs.
Elle a accepté qu’elle n’était que de passage dans sa maison, dans son jardin, dans sa famille.
Et ça lui a permis de sourire, de rire et de bien vivre, et à la fin de mourir en bonne santé.

 

Bonne santé à tous.

Norbert MOUIREN

Contact : contact@motsenliberte.fr

Illustration photo : Pierre GABLE

6 Commentaires

  1. Michel O 28 janvier 2018 à 19:29 - Répondre

    Merci Norbert pour tous ces mots en liberté; je suis admiratif de ta capacité à écrire, poétique et réaliste à la fois.

  2. dany baffrey 24 janvier 2018 à 10:07 - Répondre

    Les médailles ont toutes leur revers ,il suffit de regarder de l’autre coté pour voir que tout n’est pas noir à pleurer, il y a toujours un petit rayon de soleil qui traine
    Que de ressources chez les migrants, ils aimeraient tant nous faire profiter de leurs savoirs si on savait les recevoir. Les chômeurs ne sont pas que des fainéants etc etc …. Si on savait partager les richesses pour équilibrer un peu le monde…..
    A chacun de faire un petit effort pour que la nouvelle année soit un peu plus belle que la précédente .
    Alors que le rayon de soleil soit sur ta famille et tous ceux à qui tu peux apporter une attention.
    Dany et René

  3. Joselet Mireille 21 janvier 2018 à 11:02 - Répondre

    On dit aussi que « le rire est la santé » – les comédiens-clowns qui font rire les enfants malades à l’hôpital en sont un exemple merveilleux – l’association s’appelle « Rire Médecin » – Joie, rire et santé à tous ces enfants, à leurs parents et qu’on rie encore longtemps avec toi Norbert, pour rester en bonne santé !

  4. Bernadette 19 janvier 2018 à 10:21 - Répondre

    Merci norbert pour cette réalité et bonne santé

  5. Chantal BIET 19 janvier 2018 à 00:28 - Répondre

    Mourir en bonne santé ! Ma seule ambition sur cette Terre… 🙂 Au sein d’une petite association à laquelle j’appartiens, nous avons décidé d’adopter un « Meilleure année » sonore et souriant ! Alors « Meilleure année » à toi Norbert, ainsi qu’à tous ceux que tu aimes 🙂

  6. Sylvain 18 janvier 2018 à 22:23 - Répondre

    Quel beau message , bien dit . Merci Norbert pour ces beaux textes

Je réagis à cet article !