-Norbert MOUIREN

About Norbert MOUIREN

This author has not yet filled in any details.
So far Norbert MOUIREN has created 88 blog entries.
5 avril 2017

A l'occasion de l'année de la Foi, en 2013, J'ai recueilli avec Marc Carpentier, les témoignages de treize personnes. Pour John-David : "On sent qu'on n'est pas seul, quand on parle il y a quelqu'un qui écoute." Pour Christelle : "Mon Bon Dieu, j'ai pas besoin de l'appeler, il est en moi." Pour Guillaume : "Ce que Dieu a changé dans ma vie, c'est qu'il m'a rendu heureux." Tu crois en Dieu, mais c'est qui ton Bon Dieu ? Autant de personnes, autant de visages de Dieu. En cette période de Pâques, Les Chrétiens croient que Jésus, le fils de Dieu, est mort sur [...]

Par | Vidéo|0 Comments
27 mars 2017

L'Embraser 190 de la compagnie Royal Air Maroc Se range sur le tarmac de l'aéroport de Ouagadougou. Il est 1h30 du matin. Thomas, le jeune qui m'accompagne, s'étire sur son siège. Nous avons quitté Marseille et l'hiver provençal Pour rejoindre une mission humanitaire au Burkina Faso. Un projet imaginé par des jeunes du lycée interrégional de Manosque, Projet soutenu par des profs pas comme les autres. Il s'agit d'installer des panneaux solaires pour éclairer les salles d'études de deux collèges. Une mission en pleine brousse, à laquelle j'ai été associé pour tourner une vidéo. Nous descendons de l'avion par la passerelle qu'on vient d'avancer. [...]

23 mars 2017

Qui peut savoir ce qui est enfoui, caché, silencieux au fond de chacun de celles et de ceux que nous rencontrons ? Une histoire compliquée, un drame peut-être ? Dans toute relation, au nom du "principe de précaution", la bienveillance est une bonne idée...  Ariano se réveille très tôt ce matin-là. La maison est encore endormie. Le jour est tout juste en train de se lever. Il prend le temps de faire chauffer un café dans lequel il met deux sucres. En tournant la petite cuillère dans la tasse, il laisse ses pensées aller librement. Il ira appeler Françoise au dernier moment. Il fera bien attention de faire doucement pour ne pas [...]

Par | Récit|1 Comment
19 mars 2017

Les diocèses catholiques de Bafia au Cameroun et de Digne en France, ont officialisé leur jumelage, lors du jubilé de la solidarité, en l'an 2000. Ils se sont jumelés pour mieux se connaître, pour partager davantage et se soutenir mutuellement. Se jumeler c'est retrouver l'esprit des premières communautés Chrétiennes, Dont on disait : "Voyez comme ils s'aiment". Une vidéo pour mieux comprendre le jumelage La vidéo qui suit a été présentée à l'Alcazar à Sisteron le 19 mars 2017, Lors d'une journée organisée par l'association qui anime ces échanges. Cette vidéo revient sur les éléments essentiels de ce rapprochement, Et sur les partages fraternels entre [...]

Par | Vidéo|0 Comments
13 mars 2017

A la suite de mon texte 'On a enfermé le Bon Dieu', un ami, Guy Jayne, rencontré au Secours Catholique, m'a envoyé ces quelques lignes de Raymond DEVOS. Vous êtes sans doute nombreux à connaître ce très beau texte. Telle une gourmandise qu'on se réserve après une belle journée, vous devriez avoir, comme moi, du plaisir à le relire. C'est mon coup de cœur du mois de mars...   J'ai lu quelque part : "Dieu existe, je l'ai rencontré !" Ça alors ! Ça m'étonne ! Que Dieu existe, la question ne se pose pas ! Mais que quelqu'un l'ai rencontré avant moi, voilà qui me surprend ! Parce que [...]

25 février 2017

Mayeul avait demandé un rendez-vous avec son évêque. Sa mission de vicaire à Nîmes ne correspondait plus à ses aspirations. Il avait fait le choix de la prêtrise pour apporter un apaisement à la souffrance des gens. Pour partager leurs vies et le message de l'évangile. Pour agir contre les préjugés et pourquoi pas contre la bêtise. Il s'était engagé à 27 ans pour une vie d'obéissance et de célibat. Il en avait dix de plus et mesurait chaque jour davantage l'inconscience de cet engagement. Mayeul tournait en rond dans sa chambre au premier étage du presbytère de Nîmes. Seuls les moments passés à écouter de la musique remplissaient son cœur [...]

Par | Récit|5 Comments
17 février 2017

"Le goût des étoiles" est la dernière vidéo de la série "Instits ou Profs". Elle vient compléter deux autres vidéos : "Instits ou Profs : ils nous ont aidés à grandir." et "Instits ou Profs : une petite fleur pour Sébastien." Patrick, Huguette, Gilbert, Dany, Jean-Paul et Christelle ont été instits ou profs. Ils sont à la retraite depuis plusieurs années maintenant. Ils nous parlent dans cette vidéo de ce que sont devenus leurs élèves. Comme une boucle qui est bouclée, C'est maintenant à ces "anciens élèves" d'offrir leurs compétences. Je suis sûr que vous les retrouverez volontiers Et qu'ils vous donneront peut-être le [...]

Par | Vidéo|1 Comment
7 février 2017

Dans plusieurs villes ou villages, j’ai fait l’expérience de pousser la porte de l’église. Presque à chaque fois, je l’ai trouvée fermée. Fermée, la maison du Bon Dieu. Bouclée, la maison commune. Fermé le havre de paix. A croire que le Bon Dieu ne reçoit que sur rendez-vous. Serait-il arrivé quelque-chose au Bon Dieu ? Peut-être que sa maison est fermée Pour cause de congés, de maladie, de cessation d’activité, de décès ? A moins qu’on ait enfermé le Bon Dieu dans sa maison. Pour qu’il ne s’échappe pas. Pour qu’il ne nous échappe pas. Afin de le garder pour nous, pour les dimanches et [...]

1 février 2017

Daniel Bourgeois, frère dominicain a écrit à Louis-Jean Gal, artiste peintre, auteur de la crucifixion présentée ci-dessous. Vous pourrez découvrir en lisant cette lettre des choses étonnantes et profondes à propos de ce tableau.   J'ai été d'autant plus touché que je vois dans ce tableau une symbolique théologique extrêmement riche et originale. Alors que la plupart des peintres se croient toujours "obligés" de traiter la thématique de la crucifixion dans des tonalités sombres (des bleus foncés ou des gris intenses) et violentes, comme pour accentuer le mystère et l'obscurité de la mort avec tout l'effroi qu'elle peut inspirer, je suis au [...]

19 janvier 2017

Le soleil brille ce jour-là, comme très souvent en Provence. Le chemin qui s'accroche à la montagne l'emmène un peu plus à chaque pas, vers un ciel bleu. C'est une incitation à s'élever et à méditer. Il y a vraiment un temps pour tout. Il se souvient de son enfance. Une enfance heureuse dans une famille unie. C'est souvent comme ça au début... Et puis son départ en pension pour Marseille à 10 ans. Le sentiment d'être écarté, lui l'aîné Pour préserver la santé de sa mère, enceinte du cinquième. Une pension dont il ne revenait que tous les deux mois, Entrecoupés de quelques [...]