-Norbert MOUIREN

About Norbert MOUIREN

This author has not yet filled in any details.
So far Norbert MOUIREN has created 78 blog entries.
12 juillet 2018

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin dit le proverbe. Des bénévoles en ont fait l'expérience lors d'un chantier solidaire dont l'objet était de rénover un centre de vacances à Chauffayer dans les Hautes Alpes. Cette "colo" propose des séjours différents, ouverts à tous. Voir notamment le site Joie et Soleil. Pour ce chantier, le concept est simple. Dire combien on sera. Prévenir de son arrivée et de son départ. On propose ses compétences (bricolage, plomberie, peinture, électricité, cuisine, tri, rangement) ou tout simplement ses bras et ses jambes. Et puis on est nourri, logé et on partage des moments imprévus, [...]

Par | Vidéo|5 Comments
12 avril 2018

Le cœur n'y est plus, la raison a pris le dessus. Au fil des années, Charles est devenu aigri. A force de vouloir toujours avoir raison, il s'est brouillé avec beaucoup de monde. Il fait des démonstrations sur tout. Ses jugements sont sans appel. Il n'y a jamais rien qui recueille son assentiment. Il a toujours quelque chose à dire et surtout à redire. Et comme la perfection n'est pas de ce monde, il a du grain à moudre. La raison étouffe les élans de son cœur et de son imagination. Le calcul systématique est devenu sa raison de vivre, Alors qu'il faudrait mettre [...]

Par | Récit|3 Comments
7 avril 2018

C'est le moment de s'inscrire à Chauffayer. Une "colo" familiale et originale. Des activités renouvelées. Des directeurs et animateurs enthousiastes. Une cuisine familiale. Un riche passé culturel. Un lieu magique à 900 mètres d'altitude. Et aussi... Des tarifs en baisse pour tous. Des réductions supplémentaires pour les frères et sœurs. Possibilités de paiements étalés. Prise en compte des bons CAF. Chèques vacances ANCV acceptés. Partenariat avec le Secours Catholique Caritas France pour les familles en difficultés. Transport compris au départ de Saint-Auban. Plus de renseignements et possibilité de s'inscrire sur le site http://www.joieetsoleil.fr On vous attend, vous ne le regretterez pas et vous reviendrez ! [...]

21 mars 2018

Le téléphone sonne. C'est Christiane. Il y a longtemps que je ne l'ai plus eue au téléphone. Après plus de 10 ans au service des plus démunis dans une grande association, elle vient de se faire pousser vers la sortie. Elle n'est pas loin de la dépression. "Son association l'a tuer". Christiane me relate à travers son histoire la prédominance de certains salariés sur les bénévoles. Les bénévoles passent, les salariés restent. Ils sont les "sachants" de l'institution qu'ils sont chargés de préserver, contre vents et marées. Faisant fi si besoin, des exigences de la mission. Ils font comme si la maison de cette [...]

19 mars 2018

Coup de cœur à Jean-Claude BOURRET et aux cheminots ! "Salauds de cheminots : c'est en gros ce que disent la plupart des médias. Les cheminots, comme leurs syndicats, et comme la totalité des Français, sont en train de payer l'indigence des gouvernements précédents, incapables de gérer l'Etat, en bons pères de famille. Cela continue d'ailleurs, puisque Macron, élu face à une France sidérée par cinquante ans de magouilles irresponsables, car gouvernée à la petite semaine. Tandis que les multinationales, à l’affût, aidaient à faire tomber des pans entiers de l'Etat, pour en récupérer les profits via le privé. Macron, donc, fait payer par les [...]

11 février 2018

Bernar VENET vient d'organiser le transfert de l'oeuvre qui a été exposée en 2011 au château de Versailles, dans sa fondation du Muy (83). Bernar est un artiste attachant, simple et généreux. Il est toujours en mouvement et avec ses œuvres, il nous transporte ailleurs. Toujours plus loin. Bernar VENET, l'enfant du pays Né à Saint-Auban dans les Alpes de Haute Provence, il est toujours attentif à ce qui se passe dans son "pays". Il a accepté une petite interview et nous a fait découvrir sa fondation au Muy. Ci-dessous, une vidéo de 2 minutes 25" qui vous en dira un peu plus. Norbert [...]

Par | Vidéo|3 Comments
7 février 2018

Le rire, c'est comme les essuie-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça aide à avancer. J'ai souvent rêvé de faire rire, d'amuser, de détendre, De faire oublier pour un temps les soucis, la morosité, les mauvais coups de la vie, D'entraîner d'autres avec moi, dans un moment magique et lumineux de pur bonheur. Mais ceux dont le métier est de faire rire savent tous, Que le "bide" est au détour de chaque mot. Qu'une "vanne" loupée ou vaseuse, Vous classera sans ménage et sans recours dans la catégorie des "lourdingues". Il est plus facile de jouer sur l'émotion, sur la grisaille des vies [...]

1 février 2018

Les évêques de France décident d'une nouvelle traduction de la prière du "Notre Père". Depuis décembre 2017, les catholiques ne disent plus "ne nous soumets pas à la tentation" mais "ne nous laisse pas entrer en tentation". J’ignore le temps passé par les évêques à se mettre d’accord sur une nouvelle et énième traduction du « Notre Père ». Mais force est de constater que la docte assemblée épiscopale vient d’accoucher d’une souris. Elle n'enlève pas l'ambiguïté dans ce nouveau texte, sur le prétendu rôle de Dieu. Laisser penser que Dieu pouvait nous tendre quelques pièges en nous soumettant à la tentation, revenait à nier l'existence [...]

18 janvier 2018

- Bonne année « et surtout la santé ! » - Mais bien sûr ma bonne dame ! La tête de la vieille en train de me souhaiter une bonne année ne donne pas envie de rire. Pas franchement rigolarde, la mémé ! Plutôt inquiète, grincheuse et méfiante. Le cocktail qui tue à coup sûr dans l’année. J’ai envie de lui dire… à elle et à ceux qui disent en pleurnichant : « et surtout la santé ». Que c'est le sourire, le rire et la joie qui donnent la santé. Mais j’ai bien conscience que rire par les temps qui courent, c’est pas gagné. J’ai bien [...]

31 décembre 2017

Cela n'a pas été une bonne année pour lui... Dadou, comme nous l'appelions s'en est allé, un triste jour de novembre. C'était notre copain, comme on dit pour parler de nos amis. Il avait les moustaches de Ferrat et chantait le "Plat Pays" de Brel. Je l'entends encore, je le vois. C'était notre jeunesse à nous aussi, ses copains. Il avait la discrétion des vrais artistes. J'ai retrouvé les vœux que Brel nous adressait en 68, il y a 50 ans tout juste. En grattant sur sa guitare au milieu des étoiles, Dadou les fredonne pour nous. Écoutons le, je crois que ça lui [...]